Black Friday ou Green Friday ?

« S’il y a une chose qui m’est étrangère, c’est le shopping pour le plaisir. D’autre part, je pense qu’il est juste d’honorer tous ceux qui créent de belles choses et de donner satisfaction à ceux qui me voient les porter. « 

– Grace Kelly

Bonjour à toi, aujourd’hui, on parle de responsabilité, consommation, de flouze, de pognon, d’achats irraisonnés… oui oui, on va parler du Black Friday !

À une semaine du Black Friday, je me suis dit qu’il pourrait être intéressant de faire le point sur cette débauche d’argent et de consommation ! De voir un peu de quoi il retourne et pourquoi il pourrait être bon à la fois pour ton portefeuille, pour ta conscience et pour ta planète de l’éviter ou au moins de le transformer.

Le Black Friday, c’est quoi ?

Oui, commençons par le début, qu’est ce que c’est, le Black Friday ?

Il s’agit d’une tradition tout droit venue des États-Unis qui prend place le vendredi suivant Thanksgiving.

En fait, Thanksgiving tombe un jeudi et la plupart des Américains profitent de ce jour férié pour rejoindre leurs familles et prendre un weekend prolongé, ce qui, contrairement à la France, n’arrive pas tous les quatre matins ! Du coup, pendant ce weekend prolongé, les américains vont profiter de leur famille, passer du temps ensemble, faire des activités, manger,… Faire plein de choses, mais pas aller dans les magasins. Du coup, les magasins tiraient la gueule, y avait plus personne ! Qu’a cela ne tienne, ils ont décidé de créer un événement avec des rabais exceptionnels pour relancer l’économie sur ce weekend là et lancer officiellement le début des achats de Noël. Le Black Friday est né. Et ce qui à la base concernait surtout la High-Tech a fini par concerner tous types de magasins…

L’impact du Black Friday

Le problème du Black Friday, c’est la surconsommation et l’achat compulsif. On va nous pousser à acheter encore et encore plutôt que de réparer, réutiliser ou recycler. Prenons l’exemple des téléphones portables. Tu savais que ton téléphone contient des minerais rares provenant de zones de conflits en Afrique (que l’Occident entretien très joyeusement afin de garder des prix bas et la main mise sur cette manne financière), que les conditions de travail des ouvriers qui fabriquent ton téléphone a 1000€ sont absolument aberrantes et que ses composants ne sont que peu ou pas recyclés (les déchets électroniques ayant atteint les 50 millions de tonnes en 2018) ? Sachant qu’en moyenne, un français change son téléphone tous les 2 ans et 59% des téléphones changés fonctionnent encore…

Pour les vêtements, même son de cloche. Sais-tu que l’industrie textile est la deuxième industrie la plus polluante, après la pétrochimie. Nous achetons 60 % de vêtements de plus qu’il y a quinze ans, alors que 85 % des textiles achetés finissent à la déchetterie. Je t’ai déjà fait un article sur la fast fashion et ses alternatives éthiques.

Moi, je ne le savais pas. Je ne cherchais pas à savoir. Mais il faut qu’on se pose tous la question, en tant qu’individus, de savoir si on veut privilégier notre « confort social »et continuer à être aveugles et sourds ou si au contraire, on va essayer de changer les choses en limitant l’achat de nouveaux appareils électroniques, en les réparant plutôt qu’en les jetant… Et ça vaut pour tous nos achats finalement.

Céline Charveriat, directrice de l’Institut européen des politiques de l’environnement, nous rappelle : « On a fait le calcul suivant : si tous les habitants de la planète consomment comme les Européens, on aura besoin de l’équivalent de trois Terre en 2050. Donc, dans les trente ans à venir, chaque Européen va devoir réduire de 80% la quantité de ressources naturelles qu’il utilise aujourd’hui ».

Alors, comment on fait ?

Ben si ta machine à laver à rendu l’âme et qu’elle est irréparables, le Black Friday te permet quand même de pas te ruiner,… Il faut aussi faire la part des choses…

Mais, regarde peut être d’abord tes autres options. Réparation ou occasion pourraient sauver ton portefeuille et alléger l’impact environnemental.

Autrement, tu as le collectif « Make Friday Green Again » qui regroupe pas moins de 450 marques et qui explique : « Nous ne voulons pas participer à cette journée infernale de surconsommation imposée par le marché. Le vrai coût de cette journée est social et environnemental. Elle rend précaires les emplois en ne rémunérant pas les fabricants, les marques et les magasins. Elle participe d’autre part au dérèglement climatique en encourageant la surproduction ». L’objectif du collectif étant aussi de donner de la visibilité à des marques éthiques et responsables encore trop peu connues, tu peux shopper chez eux ce jour là si tu as besoin de nouvelles choses. Le but de cette journée devient donc de réapprendre à consommer raisonnablement et au prix juste.

Parmi les marques engagées dans le collectif, tu trouveras Joone (couches bébé et cosmétiques femme), Archiduchesse (chaussettes made in France), The Trust Society ( boutique zéro déchet), Slowmod (friperie sur Lille), atelier Rosemood (faire-part), Marcel et Jean (tabliers), atelier Unes (mode éthique), ou encore La Vie est Belt (ceintures en pneus) ou les Raffineurs (boutique en ligne). Et bien d’autres encore !

Et toi, tu fais quoi pour le Black Friday ?

DIY Guirlande en origami

La créativité est contagieuse, faîtes la tourner.

– Albert Einstein

Bonjour à toi, aujourd’hui je te propose un petit DIY déco ou idée cadeau ! Et oui, c’est deux en un, que veux-tu, on est efficace où on ne l’est pas, hein !

On a fêté récemment l’anniversaire de ma cousine qui est très très engagée dans l’environnement (je ne sais pas si ça se dit comme ça…) et on voulait lui offrir un cadeau qui corresponde à ses valeurs : qui ne nécessite pas de nouvelles ressources, qui ne crée pas de déchets, eco-friendly quoi !

grue origami guirlande cadeau papier recyclage zero dechet

On est donc parti sur les talents de chacun pour faire un petit assortiment de produits ne nécessitant aucune nouvelle ressource et ne générant pas de déchet : des tawashi et des jolies lavettes lavables faites par ma maman à partir de chutes de tissus divers et une guirlande d’origami faite à partir d’un vieux livre pour moi ! (Oui, la couture, c’est pas mon truc….). Plus des DVD de dessins animés Disney (demandés par l’intéressée) achetés d’occasion, un shampooing solide Lamazuna, des savons Clémence et Vivien et un pot de confiture maison. Le tout, présenté dans un panier en osier offert par ma belle maman, trouvé au fond d’un grenier. Tout dans la réutilisation, je te dis ! C’est fou tout ce qu’on peut trouver et réutiliser pour faire des trucs sympas sans avoir à ruiner la planète !

Enfin bon, tout ça pour dire : voilà une petite idée cadeau sympa, qui fait son effet. Si ça peut t’inspirer pour les cadeaux de Noël qui arrive… Et comme je ne suis pas du tout tête en l’air, je n’ai pas pensé à prendre des photos de tout ça avant de les lui offrir…

De quoi j’ai besoin ?

grue origami cadeau idee guirlande papier livre recup
  • Un vieux livre (ici, récupéré dans une boîte à don)
  • De la ficelle
  • Quelques perles (ici, trouvées au fin fond de ma boîte à couture)

Et c’est tout !

Comment je fais ?

Mon livre faisait 13.5cm de largeur, donc j’ai découpé mes feuilles dans la longueur pour avoir un carré de 13.5cm de côté. C’est un peu plus facile si tu as des feuilles un chouilla plus grandes. 15cm, c’est pas mal.

Ensuite on place la feuille devant soi et on plie le papier en triangle sur les diagonales

papier origami recycler guirlande grue

Ensuite on plie dans le sens de la longueur (pour faciliter l’étape suivante)

On reprend notre triangle, puis on ouvre un côté qu’on va aplatir pour former un carré

papier origami recycler guirlande grue

On retourne la feuille et on fait pareil de l’autre côté

On obtient logiquement ceci

papier origami recycler guirlande grue

On replie les côtés sur le milieu, à droite puis à gauche

papier origami recycler guirlande grue

On obtient ceci

papier origami recycler guirlande grue

On retourne la feuille et refait la même

papier origami recycler guirlande grue

On replie la petite pointe du haut (toujours pour faciliter l’étape suivante)

papier origami recycler guirlande grue

On déplie tout ça pour retrouver notre losange de départ. On soulève la pointe du bas pour ouvrir et on aplati sur la pliure faite juste avant. On obtient cette forme de losange allongé avec les ailettes derrière.

papier origami recycler guirlande grue

On retourne la feuille et on fait pareil de l’autre côté

papier origami recycler guirlande grue

On replie les petits côtés sur le milieu

papier origami recycler guirlande grue

On retourne la feuille et on recommence

papier origami recycler guirlande grue

Là, ça se complique un peu : on replie encore les bords l’un sur l’autre, on obtient ça

papier origami recycler guirlande grue

On replie vers le haut les pointes du bas

papier origami recycler guirlande grue

On obtient ceci :

papier origami recycler guirlande grue

On rouvre les grands côtés pour avoir les petits côtés repliés à l’intérieur

papier origami recycler guirlande grue

On ouvre les ailes et on écrase légèrement le milieu.

papier origami recycler guirlande grue

Et voilà !!

Une fois que j’ai mes origami, on bloque avec une perle, on passe la ficelle au travers de l origami et on recommence !

Et voilà !

guirlande papier origami grue recup zero dechet recyclage

D’autres options ?

papier origami recycler guirlande grue mobile enfant

Tu peux aussi faire la version mobile avec des morceaux de bois ramassés en forêt. Là, j’ai fait ce mobile à la naissance de mon fils aîné avec des papiers japonais achetés chez Adeline Klam. Elle propose aussi des kits pour faire sa guirlande d’origami ^^.