La cuisine zéro déchet : le budget courses

Achetez moins, choisissez bien: c’est la maxime. Qualité, pas quantité. C’est la chose la plus écologique que vous puissiez faire.

– Vivienne Westwood

J’ai remarqué que beaucoup de monde hésite à passer au vrac / bio à cause de la facture engendré. J’en parlais un peu dans l’article sur le vrac, mais aujourd’hui, on va faire un gros focus dessus.

Tout d’abord, il faut bien garder en tête que je vais présenter ma situation et ce qu’on a mis en place pour que ça fonctionne pour nous. Peut être que pour toi, ça ne sera pas possible. Mais ça peut donner des pistes.

Voilà les questions qui reviennent le plus souvent

Ça coûte plus cher ?

Oui et non. Voilà, t’es bien avancé comme ça !

Manger bio revient cher

Oui ça coûte plus cher, surtout si tu n’as pas de potager et que tu dois acheter tout ce que tu consommes. Surtout si tu veux acheter 100% bio et que tu n’es pas végétarien. La viande, le poisson et les produits laitiers en bio coûte vraiment cher, c’est un fait. Maintenant, je pense qu’il y a des solutions adaptées à tous les budgets. Comme diminuer sa consommation de viande (ce qui en plus fait du bien à l’environnement), aller directement chez le producteur, rejoindre une AMAP ou une ruche…

Malheureusement, on vit dans un monde où on pense qu’il coûte moins cher d’acheter des produits de mauvaises qualité et hyper transformés que des produits sains. Mais ça n’a pas à faire exploser le budget global pour autant. Pour ma part, manger est un besoin vital et un plaisir. Manger sain est une nécessité. On a un seul corps pour toute notre vie. Il est vital d’en prendre soin et de faire attention à ce qu’on y met dedans. Entre les pesticides, herbicides, phtalates et tous les perturbateurs endocriniens que l’on peut retrouver dans les produits issus de l’agriculture conventionnelle et les plats industriels, l’alimentation bio devient vite une nécessité en terme de santé.

On a eu à faire des choix. On a fait le choix de rogner sur le budget shopping (merci l’occasion et le minimalisme !). On a aussi diminué le budget produits ménagers en passant au zéro déchet. Le savon de Marseille, bicarbonate, acide citrique, vinaigre blanc…. me reviennent à 25€ pour l’année.

Donc oui, ça peut revenir plus cher, mais on peut équilibrer les postes de dépenses pour ne pas exploser le budget.

Changer de façon de consommer

Mais aussi, non, ça ne revient pas plus cher. En passant au bio, vrac, zéro déchet… on change aussi de façon de consommer. Là où avant on mangeait de la viande à chaque repas, achetée sous vide au super marché, maintenant on achète chez notre boucher de quartier de la viande de qualité (mais non bio) pour deux ou trois repas pour la semaine. Le budget reste le même, la consommation a juste évoluée. Si tu deviens végétarien, ta facture baisse même.

Si tu supprimes de ton panier tous les produits industriels et suremballés, ta note diminue automatiquement. Après, il est vrai qu’étant en congé parental, j’ai aussi du temps pour cuisiner. Mon mari travaille mais la cuisine est une activité qu’on aime faire en famille donc on trouve le temps. Quand cuisiner n’est pas un plaisir, ça devient vite une corvée qu’on cherche à éviter et là, ça coûte plus cher. Comme je disais, c’est un choix à faire…

Mais il est important de garder en tête, je pense, le pourquoi du comment. Je m’explique. Manger bio, local, de saison, en vrac, n’est pas juste une lubie de bobo ou une mode à suivre. C’est sûr que si tu manges des tomates bio de supermarché en plein janvier, là on est dans de l’absurde et de l’inutile qui coûte cher. Mais garder en tête que notre façon de consommer influence notre monde est important. L’agriculture bio permet de protéger notre santé, nos sols et les pollinisateurs. Manger local et permet de protéger les producteurs et paysans de ta région, de diminuer ton impact carbone. Encore une fois, c’est un choix que l’on fait.

Manger local et de saison

Pour manger sain, bon et pas trop cher, c’est la base. Manger des tomates en janvier, c’est une hérésie. Elles peuvent être bio, mais déjà ça te coûtera une blinde, elles viendront de perpète-les-oies, elles n’ont aucun goût et aucun intérêt nutritionnel et auront consommées une tonne d’eau et d’énergie.

Suivre les saisons te permet de diminuer grandement ton budget. Manger local t’oblige à chercher des petits producteurs à côté de chez toi. En se fournissant directement chez le producteur, tu diminues de 10% le montant de ton ticket de caisse. Au moins.

Quel est mon budget ?

Le budget courses oscille entre 350 et 480€ suivant les mois. Nous sommes deux adultes et un enfant (on ne comptera pas numerobis qui est allaité). Soit une moyenne de 140 repas par mois. Sachant qu’on vit en appartement et que nous n’avons pas de jardin… ( À mon grand désespoir…)

Je me suis amusée à faire le détail des courses de janvier pour voir ce que ça donne :

  • Biocoop : 290€ => gros poste de dépense en janvier car on a refait les stocks de vrac qui étaient à vide (pâtes, riz, amandes, noisettes, huiles, chocolat, miel, semoule, polenta, savon mains, flocons d’avoine) et les gros volumes (sucre et farine par 5kg et packs de lait).
  • Boucher : 50€
  • Fromager : 45€
  • Maraicher : 80€ => produits locaux bio ou agriculture raisonnée : fruits, légumes et quinoa, lentilles, haricots rouges et oeufs.
  • TOTAL : 465€

Alors oui, 465€ pour 3 personnes, c’est un budget. Mais si on ramène au nombre de repas pris dans le mois (144 en tout), ça nous revient à 3,22€ par repas par personne. Pour du bio, local et vrac, je trouve qu’on s’en sort pas si mal…

On pourrait d’ailleurs réduire considérablement le budget si je faisais mes menus en fonction de ce que j’ai dans mes placards plutôt que de faire mes menus et acheter ensuite… Ca, c’est le point qu’il faut encore que j’améliore pour optimiser le budget.

Comme je te le disais, tout est question de choix !

Où aller ?

Alors là ça va grandement dépendre de ton lieu d’habitation ! Mais il y a plein de solutions. Déjà, tu as les traditionnelles Biocoop, Vie Claire, Satoriz, Comptoir de la Bio,… Si tu as de la chance, tu as une épicerie spécialisée dans le vrac près de chez toi. Autrement, je te proposes plusieurs alternatives.

AMAP

Qu’est-ce qu’une AMAP ? « Les AMAP – Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne – sont destinées à favoriser l’agriculture paysanne et biologique qui a du mal à subsister face à l’agro-industrie. Le principe est de créer un lien direct entre paysans et consommateurs, qui s’engagent à acheter la production de celui-ci à un prix équitable et en payant par avance. Pendant la saison, et ce de manière périodique (ex. une fois par semaine), le paysan met les produits frais (ex. les fruits et légumes sont récoltés le matin même de la distribution) à disposition des partenaires, ce qui constitue leur panier. Le contenu de ce dernier dépend des produits arrivés à maturité. Il est possible, dans une certaine mesure, d’échanger les produits entre eux selon ses préférences.
Contrairement à la grande distribution, les consommateurs en AMAP accordent moins d’importance à la standardisation des aliments ; tout ce qui est produit est consommé (alors que dans l’autre cas, ce peut être jusqu’à 60 % de la récolte qui reste au champ). Ce principe est d’une part très valorisant pour le paysan, et d’autre part il permet de diminuer le prix des denrées en reportant les coûts sur la totalité de la production. »

Tu trouveras toutes les informations et les AMAP près de chez toi sur le site reseau-amap.org.

La ruche qui dit oui

La ruche te permet de découvrir les produits fermiers de ta région. Tu cuisines des produits frais toute l’année, au rythme des saisons. Tu achètes ce que tu veux, quand tu le veux, sans engagement. Tes achats rémunèrent justement les Producteurs. Tu passes ta commande en ligne, dans la ruche la plus près de chez toi, et tu vas la récupérer le jour indiqué. Pratique, rapide, local et de saison !

Trouver un producteur près de chez toi

Mon producteur

Mon-Producteur.com te permet de trouver les producteurs près de chez toi et où leurs produits sont distribués. Tu peux faire ta recherche par lieux, par produits ou par mode de distribution.

Ce projet est né en 2010 avec la volonté de valoriser les producteurs et de faciliter une consommation locale et responsable :

  • Valoriser les produits nécessitant moins de transport
  • Découvrir des produits délaissés par les grandes surfaces
  • Valoriser les produits de saisons, le respect du cycle naturel
  • Valoriser le contact humain, les conseils
  • Le tout avec un meilleur rapport qualité/prix

Acheter à la source

Acheter à la source est un annuaire des différents producteurs près de chez toi ! Tu peux faire des recherches par lieux ou par produits.

Vrac’n’Roll

Vrac’n’Roll est un service de vrac en ligne, qui livre partout en France dans des points relais et dans des contenants consignés. Parce que oui, trouver du vrac bio quand on n’habite pas en ville, c’est pas toujours évident ! Et pour ceux qui habitent sur Lyon, vous pouvez aller chercher votre commande directement dans leur entrepôt à Villeurbanne !

Pour les Lyonnais ou sa région

  • Maréchal fraîcheur : Ce sont des paniers de fruits et légumes (maintenant il y a aussi une grande part d’épicerie sucrée et salée) que l’on peut commander par internet. C’est sans engagements, on est livré dans un point relais un peu partout dans la région lyonnaise. Les produits sont locaux et de saisons, bio ou en agriculture raisonnée. On commande chez eux depuis près de trois ans et c’est toujours un plaisir de manger des produits bons et récoltés 24 à 48h avant d’arriver dans mon assiette !
  • Gayet blad : La famille Gayet élève des vaches Limousines en agriculture bio depuis 1999. Ils proposent maintenant une boutique en ligne : BLAD (Bio Local à Domicile) où on peut trouver de la viande, mais aussi des produits laitiers, des fruits, légumes, farines, épicerie salée et sucrée. La livraison (à partir de 50€ d’achat) est offerte et se fait tous les mercredis ou jeudis, directement au domicile dans toute la région lyonnaise. Et c’est sans engagement !
  • Le Berger des Dombes : C’est un magasin à la ferme de produits locaux et bio. Les produits sont super (ont les a testés !) et on peut même se promener sur le domaine. Les volailles sont en liberté dans la ferme, les brebis aussi. C’est un bon moment à passer avec les enfants. Et vous pouvez aussi déguster leurs super produits le premier dimanche de chaque mois dans leur ferme auberge !

J’espère que cet article t’aura aidé à faire le point sur le budget alloué aux courses en bio et zéro déchet. Si tu as d’autres adresses, n’hésites pas à les partager en commentaires !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s